Montrer du respect pour le Sri Lanka en suivant les règles sociales

Les Sri Lankais sont des gens très chaleureux et accueillants. Ils cultivent la patience et sourient malgré une situation désagréable. Pour toutes ces raisons et d’autres tout à fait logiques, il importe de ne pas les choquer. Voici quelques règles de politesse et de savoir-vivre à connaître pour ne pas commettre d’impairs durant un séjour dans ce pays éminemment spirituel.

Faire attention à son accoutrement pour éviter de choquer les locaux

La population sri lankaise reste très pudique. Ainsi, même en vacances, il faudra respecter quelques règles d’usage. Les shorts ultra-courts et les crops tops ne conviennent pas pour ce voyage. Il ne faut pas chercher à être plus malin en arborant par exemple une robe longue mais profondément décolletée. Les messieurs ne sont pas en reste. Se promener torse nu est vulgaire et très mal vu. Sur les plages, le maillot est permis, mais pas le monokini. Évidemment, le naturisme y est sévèrement prohibé. Les vêtements qui choquent ne concernent pas uniquement ceux qui laissent voir trop de chair. Il y a également ceux qui sont débraillés. Les jeans déchirés et les habits sales restent loin d’être à la mode dans ce pays. Bien sûr, il n’existe pas de punition à proprement parler à part la réprobation générale et l’interdiction d’accès à certains monuments.

Bien se comporter dans un lieu public et au quotidien

D’une manière générale, les Sri lankais conservent leur bonne humeur précieusement. Cela ne se fait pas de perdre son sang-froid dans ce pays. Pour se saluer, les Sri lankais joignent les mains comme en signe de prière et disent « Ayubowan ». Cette simple formule permettra de passer un circuit au sri lanka marco vasco plus plaisant. Il est formellement interdit de fumer dans les lieux publics. Dans les rues, c’est le regard des gens qui poseront problème. De la même manière, le fait de s’embrasser en public est mal vu par cette discrète population. Autour des temples jouent souvent des petits singes. Ils restent inoffensifs, mais les touristes devront faire attention à leurs affaires, car ils sont un peu chapardeurs. Lors des achats, s’il n’y a pas d’étiquettes, il faudra marchander, au risque de se faire avoir. Cela vaut plus dans les marchés que dans les boutiques.

Attitudes et marques de respect à montrer vis-à-vis des locaux

Les Sri Lankais accueille les touristes avec chaleur et enthousiasme, et un peu de curiosité. Certains n’hésitent pas à poser des questions qui semblent trop personnelles. Ces interrogations ont pour simple but de mieux connaître son interlocuteur. Ils accepteront de se faire photographier, à condition de leur avoir demandé la permission. C’est d’ailleurs la moindre des politesses. Il arrive que ce circuit au sri lanka marco vasco amène les touristes à répondre à une invitation chez l’habitant. Dans ce cas, il faut veiller à toujours apporter un petit présent. Il n’a pas à être valeureux, car c’est l’attention qui compte. Les touristes préfèreront les sandales, parce qu’ils devront se déchausser avant de pénétrer dans la maison. Souvent, les hôtes ne mangent pas avec les autres. Ils restent à proximité, mais ne partagent pas le repas des invités. Ils s’en occupent exclusivement et constamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *