Tout ce qu’il faut savoir sur les onduleurs

Un onduleur est un appareil qui convertit la tension continue et la tension alternative. Il est souvent utilisé pour alimenter les réseaux informatiques afin d’assurer l’alimentation électrique en cas de panne du réseau.

Elle trouve également une application dans les installations photovoltaïques, qui injectent de l’énergie dans les réseaux de distribution. Dans cet article, nous allons voir toutes les informations nécessaires sur le sujet.

Les différents types d’onduleurs

Parmi les produits onduleurs disponibles sur le marché, il existe différentes technologies.

Le premier est appelé hors ligne. Dans ce cas, l’équipement est généralement alimenté par le secteur, et l’onduleur ne prend le relai qu’en cas de coupure de courant ou de chute trop importante de la tension secteur. Ce passage sur batterie prend un certain temps (millisecondes), ce qui n’est pas très pratique pour les ordinateurs disposant d’une alimentation à découpage, mais cela peut poser des problèmes avec des appareils plus sensibles. Les onduleurs hors ligne sont les plus économiques, mais leur utilisation doit être réservée au poste de travail ou à un usage personnel.

Dans une deuxième technique appelée Line Interactive, le principe est le même. Sauf que la tension d’entrée est contrôlée et filtrée par l’onduleur avant d’être délivrée à l’appareil. De ce fait, la qualité du courant fourni est meilleure, mais la variation de tension n’est pas bien régulée. Par conséquent, cet onduleur ne doit pas être utilisé dans les serveurs importants de l’entreprise, et enfin, dans la technologie de double conversion en ligne, le courant est fourni en continu par l’onduleur. Cela garantit une tension constante et aucune perturbation. Par conséquent, l’équipement à protéger est complètement déconnecté de l’alimentation électrique. Les tests montrent que On Line UPS a la tension de sortie la plus stable et la meilleure immunité au bruit. Ils sont souvent utilisés sur tous les serveurs stratégiques, et d’autres technologies sont également fournies par les constructeurs. Cependant, ils sont pour la plupart dérivés de ces trois modèles de base. Pour la sécurité électrique de votre infrastructure, vous pouvez contacter un professionnel en maintenance onduleur. Il assure la maintenance préventive et curative de vos onduleurs.

L’importance de l’entretien

La durée de vie de l’onduleur est comprise entre 8 et 12 ans, selon le modèle et le type d’installation. Cependant, un onduleur mal entretenu affichera une baisse de performance plus importante à la fin de sa durée de vie utile. Et lorsque l’onduleur tombe en panne, c’est toute l’installation qui est affectée. Par conséquent, un bon entretien de l’onduleur est essentiel pour garantir la durabilité de l’investissement.

Dans un premier temps, il est recommandé de dépoussiérer l’onduleur tous les ans, notamment au niveau des entrées d’air, et de s’assurer que les grilles de ventilation ne sont pas obstruées. Il en va de même pour la pièce où est installé l’onduleur : vous devez vous assurer que l’équipement de ventilation est propre. Si la pièce en question est poussiéreuse, il est recommandé de le faire plus d’une fois par an.

Ensuite, une simple inspection de l’onduleur comprend la vérification du fonctionnement des voyants et des affichages LED. Cependant, vous pouvez parfois faire une vérification plus complète en vérifiant les points suivants. Vous pouvez aussi contacter un professionnel en maintenance onduleur pour l’entretien. Il contrôle et entretient tous vos onduleurs, chargeurs et batteries, quelles que soient leur marque et leur puissance.

Les conseils pour prolonger la durée de vie de l’onduleur

Prendre en compte l’installation

L’emplacement de l’onduleur affecte également sa durée de vie. Votre onduleur doit être fixé verticalement et non horizontalement.

Il peut être incliné vers l’arrière, mais l’ampleur de cette inclinaison dépend du modèle. Vous pouvez vous référer au manuel de l’appareil, ces données seront précisées.

Bien choisir l’emplacement

Ce n’est pas idéal si votre onduleur est installé dans une petite armoire. Cette situation nécessite un environnement aéré et sec.

Par conséquent, on vous recommande de l’installer dans une petite pièce de votre maison (comme un garage ou une entrée). Vous pouvez aussi demander l’aide d’un expert en maintenance d’onduleur. Il utilise des équipements performants.

Dépoussiérer l’onduleur

De la poussière peut se déposer sur votre onduleur et s’y infiltrer peut provoquer des dysfonctionnements. Il est fortement recommandé de dépoussiérer l’onduleur PV au moins une fois par an. Assurez-vous que les grilles de ventilation sont également propres. Si la pièce où l’appareil est installé est poussiéreuse, on recommande de nettoyer le boitier plus fréquemment.

Prendre en compte l’environnement

Nous avons vu plus haut que l’onduleur a besoin de suffisamment d’espace. Il est également recommandé de déplacer tout objet inflammable pouvant se trouver à proximité. Cela évite les risques de surchauffe.

Bien maintenir l’appareil

C’est le conseil le plus important à mettre en pratique. En surveillant régulièrement votre onduleur, vous êtes sûr de repérer les problèmes avant qu’ils ne les provoquent. Si vous voyez un voyant ou un code d’erreur affiché, veuillez contacter un technicien PV.

De plus, en surveillant votre production PV, vous pouvez détecter des anomalies ailleurs que sur l’onduleur. Une fois que le fonctionnement de l’onduleur est affecté, vous êtes responsable des pertes financières et énergétiques. J’insiste donc sur l’importance de surveiller et de contrôler régulièrement vos équipements. Vous pouvez avoir plusieurs onduleurs pour la même installation PV. Dans ce cas, l’entretien reste le même, mais assurez-vous qu’ils sont en bonne relation les uns avec les autres. N’hésitez pas à contacter un expert en maintenance d’onduleur. Ils sont tous engagés pour la sécurité de votre installation !

Comment choisir un bon onduleur ?

Vous devez choisir un onduleur en fonction de plusieurs critères, qui vont influer sur son prix :

Sa puissance nominale :

Elle est exprimée en voltampères (VA) ou en watts (W). En fait, il s’agit de la puissance maximale que l’onduleur peut fournir en continu. Pour définir la puissance dont vous avez besoin, vous devez connaitre la puissance totale des panneaux solaires installés. Il convient de noter que la capacité de surcharge de l’onduleur, c’est-à-dire la capacité de supporter un courant d’appel élevé en peu de temps, est généralement de 1,5 fois sa puissance nominale.

Son type :

Il faut bien choisir le type d’onduleur qui correspond à votre projet, par exemple un microonduleur sera plus adapté en présence d’ombres, car il optimise la production de chaque panneau solaire.

Ses performances :

Il est exprimé en pourcentage et représente la quantité de courant continu convertie en courant alternatif. Plus l’efficacité est élevée, plus l’onduleur solaire est efficace et moins d’énergie est perdue entre le panneau solaire et le réseau domestique. Certains onduleurs solaires sont efficaces à plus de 95 %. Bref, n‘hésitez pas à contacter un professionnel en maintenance d’onduleur pour vous aider. Il saura vous conseiller sur le choix à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *