Comment fonctionne un poêle à granulés ?

Tout le monde en parle ces dernières années dans l’univers du chauffage. Devenu le chouchou du grand public, le poêle à granulés est un appareil très performant. Mais savez-vous comment  marche un poêle à granulés ? Voici quelques informations essentielles sur son fonctionnement.

Qu’est-ce qu’un poêle à granulés ?

Pour connaitre toutes les fonctionnalités d’un poêle à granulés, il faut tout d’abord le connaitre. En effet,  le poêle à granulés est un appareil de chauffage révolutionnaire qui utilise des granulés de bois comme combustible. Il est à la fois économe et  efficace. Concernant le combustible, les granulés de bois sont fabriqués à partir de sciure de bois. Ces granulés sont compressés à très haute pression et possède un taux d’humidité très faible.

De quoi un poêle à granulés est il constitué ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’un poêle granulé possède de nombreuses composantes. Néanmoins, les éléments les plus essentiels au fonctionnement de l’appareil sont : le moteur, la chambre de combustion, le réservoir et une vis d’alimentation. Cependant, il existe de nombreux autres composants. On peut citer une sortie d’air chaud, un échangeur de chaleur, un brûleur, un cendrier, un ventilateur de convection et d’extraction de fumée, une vis d’alimentation, une trappe d’accès à la trémie, un moto-réducteur, une conduite d’entrée d’air, une résistance  d’allumage,…

fonctionne poêle à granulés

Le fonctionnement d’un poêle à granulés

Première étape : la combustion des granulés de bois

Dès l’allumage du poêle à granulés, on constate combustion des granulés de bois. En effet, cet appareil fonctionne à l’aide d’un système de vis sans fin. D’une part, le processus consiste à acheminer progressivement et à vitesse  contrôlée les granulés vers la chambre de combustion. D’autre part, un ventilateur apporte l’oxygène nécessaire à la combustion.

Deuxième étape : l’émission de chaleur

Les granulés de bois brûlent en produisant de la chaleur. Sur les modèles de base, la chaleur est émise par une simple convection dans la pièce où se trouve le poêle. Mais à l’époque moderne, la majorité des poêles à granulés fonctionnent à l’aide d’un ventilateur pour la diffusion de l’air chaud.

Troisième étape : la répartition de la chaleur

Cette opération contriste à distribuer la chaleur dans toutes les pièces de la maison. Un système de canalisation achemine l’air chaud dans toute la maison. Dans ce cas, le poêle à granulé est utilisé comme chauffage principal. Dans d’autres cas, le poêle peut être raccordé à un système d’eau.

Quatrième étape : le système de réglage et de programmation du poêle à granulés

Les innovations actuelles permettent aux poêles à granulés l’intégration d’une fonctionnalité particulière. En effet, ils proposent une fonction programmable et réglable. Ainsi, l’appareil peut être réglé en fonction des horaires d’occupation du logement. Une manière plutôt utile pour éviter le gaspillage de combustible.

Cinquième étapes : le fonctionnement de l’évacuation  des fumées

Un système de ventilation évacue les fumées vers l’extérieur grâce à un conduit de cheminée. Pour des raisons de sécurité, assurez-vous de trouver le poêle à granulés qu’il vous faut. Certes, le refoulement de la fumée vers l’intérieur est très dangereux. Une solution s’offre à vous dans ce cas, les poêles à granulés étanches.

En conclusion, le poêle à granulés fonctionne avec un processus bien établi. Étapes par étapes, allant de l’allumage jusqu’à l’évacuation de la chaleur. Pourtant, il reste l’appareil de prédilection simple et facile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *