Elaguer les végétaux dans son jardin : Les principaux outils adaptés

Tailler ses végétaux n’est pas seulement un travail esthétique pour embellir son jardin. Il s’agit surtout d’optimiser la croissance des plantes, mais aussi la production pour les plantes à fruits ou celles à fleurs. En effet, les parties endommagées des plantes attirent les parasites qui ralentissent leur croissance. C’est exactement pareil pour les arbres et les arbustes, il est indispensable de les élaguer de façon systématique afin de se débarrasser des branches déjà mortes. Cela leur permettra de se développer convenablement. Pour que la taille des plantes et l’élagage des arbres soient faits sans prendre le risque de les endommager, il est préférable d’utiliser les outils de jardin spécifiquement dédiés à ces deux tâches de jardinage.

Liste et fonctionnalités des outils de taille et d’élagage pendant un travail de jardinage

L’on dénombre quatre (4) principaux outils de jardin incontournables pour parfaire le résultat d’une taille ou d’un élagage.

  1. Le sécateur
  2. Le coupe-branche
  3. La cisaille
  4. L’échenilloir

Chacun de ces outils a respectivement sa spécificité et ses fonctionnalités.

1 – Le sécateur : Spécificités et caractéristiques

Il s’agit de l’outil de jardin de base. En effet, si l’on a un jardin, l’on a sûrement et obligatoirement un sécateur en sa possession. C’est aussi bien valable pour les simples jardiniers du dimanche que pour les professionnels du jardinage les plus aguerris. L’utilisation d’un sécateur intervient dans la taille des diverses plantes d’un jardin. Cet outil à enclume ou à lames croisantes permet de couper les branches très épaisses, jusqu’à 4 cm de diamètre. Il existe désormais divers modèles de sécateurs à commandes manuelles très innovateurs qui privilégient le confort et la sécurité à l’usage. A l’achat, le choix d’un sécateur doit tenir compte de ces détails concernant le confort et la sécurité, mais aussi de la performance de l’outil. Il faut considérer la matière et la qualité des lames car ce sont ces dernières qui font la majeure partie du travail d’un sécateur.

2 – Le coupe-branche : Le grand frère du sécateur

Un coupe-branche a exactement les mêmes fonctions qu’un sécateur à un détail près. Le coupe-branche a été conçu pour venir à bout des branches trop épaisses, de diamètre d’environ 5 cm, qui ne peuvent pas être convenablement coupées à l’aide d’un sécateur. D’ailleurs, les lames d’un coupe-branche ont la parfaite capacité de couper avec précision et avec netteté les branches mortes extrêmement dures. Les modèles de coupe-branche perceptibles sur le marché aujourd’hui, comme le coupe-branche à crémaillère, se veulent révolutionnaires pour un confort et pour une sécurité optimale à l’usage.

3 – La cisaille : Pour une finition impeccable

L’on utilise généralement une cisaille pour tailler une haie, mais elle intervient également dans le travail de finition de la tonte d’une pelouse afin de parfaire le travail d’une tondeuse ou d’une débroussailleuse. En outre, il s’agit d’un outil de jardin plutôt polyvalent et ergonomique car il est également utilisé pour tailler les arbustes avec une précision hors-pair.

4 – L’échenilloir : Pour atteindre certaines branches en hauteur

Monté d’une canne télescopique de plus de trois mètres, un échenilloir intervient dans la taille et dans la coupe de certaines branches mortes situées en hauteur. L’utilisation d’un échenilloir est surtout très pratique car il évite de déployer nécessairement une échelle. L’échenilloir est doté de ce que l’on appelle une lame de scie permettant de scier instantanément les branches les plus tenaces à la coupe.

Comment entretenir les outils de taille ou d’élagage de plantes et de branches ?

Les outils de jardin susmentionnés peuvent parfaitement être utilisés durant 3 à 5 saisons de suite. Il suffit tout simplement de bien les entretenir par des gestes simples :

  • Nettoyer soigneusement les lames après chaque utilisation ;
  • Désinfecter les lames à l’alcool ;
  • Graisser systématiquement les crémaillères après une session;
  • Affuter les lames avant chaque utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *